Je vous l’avais promis voici 4 conseils spécial anti-stress. À savoir que depuis petite, je suis du genre vraiment pas stressée, ma mère me l’a souvent reproché “toi, on s’inquiète toujours à ta place“. Elle me surnommait “Miss 2 de tension” ce qui n’est pas faux car j’ai vraiment une tension basse (9-11 max). Au fil du temps, son discours a changé et aujourd’hui, elle me dit “maintenant je fais comme toi, je me prend pas la tête” : et ça fait une sacrée différence non ? Le stress pour l’avoir longtemps observé vient de la peur de quelque chose. La peur de n’être pas assez… la peur de quelqu’un, la peur de quelque chose, la peur d’une situation. Aussi il y a différents degrés de stress. Certaines personnes sont stressées par de multiples choses, d’autres par seulement des choses très particulières. C’est parti >>

1. Avoir CONFIANCE en la vie

La plupart des cas de stress provient d’un manque de confiance en soi. Une situation approche et vous vous sentez incapable d’y faire face. Bien souvent qu’est-ce-qui se passe, vous y arrivez mais vous êtes trop préoccupé par le fait d’avoir été stressé pour pouvoir le constater. En général, quand quelque chose est fait pour vous > vous le sentez dans vos tripes. Faites confiance à votre feeling, votre instinct, quand bien même il vient briser/secouer votre confort habituel. Faites-vous confiance. Il faut essayer de se baser sur un constat : la vie est bien faite. Même si vous vivez une passe difficile sur l’instant T, le meilleur vous attendra toujours demain. Même si ça dure des années, quelque chose de plus grand vous attend. Croyez-moi mais pour cela : il faut tendre la main à la vie, à votre vie. Ainsi, de toutes les situations que vous allez affronter, vous êtes toujours le maître de vos réactions et de votre ressenti : faites-en bon usage #teamHP.

2. Transformer son stress en PRESSION (+)

Alors bien sûr savoir dealer avec son stress ça se fait sur le temps, pas du jour au lendemain ! En revanche, vous pouvez déjà modifier votre façon de le voir. Je ne suis pas quelqu’un de stressé en revanche je me laisse envahir par de la pression positive de temps à autre. Exemple, lors d’évènements importants, je ne vais pas stresser en mode “omg j’ai trop peur, jvais jamais y arriver !”. Je vais plutôt passer en mode sur-pression, autrement dit, accentuer son focus sur ce que l’on doit faire et anticiper au mieux toutes les situations. Si vous donnez le meilleur de vous à chaque fois, vous n’avez pas à vous inquiéter et vous n’aurez rien à regretter. De plus, une bonne pression peut jouer entièrement en votre faveur. Cela va mettre votre corps et vos sens dans un état combatif, pile ce dont il vous faut pour assurer comme d’une main de maître 😉

3. L’Éventualité du PIRE

Le stress est souvent là pour nous dire : et s’il se produisait le pire ? dans tout type de situation. Je ne vous dirai pas de ne pas y penser car premièrement ce serait presque impossible, pire, ça peut avoir l’effet inverse et vous obséder lol. C’est en fait assez humain d’imaginer les pires scénarios. En revanche, vous avez le choix de ne pas trop y penser, et de vous focaliser sur le meilleur scénario… d’autre part vous avez le devoir de vous dire : et alors ? Quand bien même il se passe le pire ? Vous n’allez pas en mourir non ? 🙂 Il faut savoir au mieux relativiser ! Comme je le disais plus haut, si quelque chose est fait pour vous, vous allez y accéder tôt ou tard. Si ce n’est pas encore le bon moment : no stress. Prenez les choses comme elles viennent, vous avez forcément quelque chose à en retirer.

4. Le Regard des AUTRES

Le stress est souvent lié aux autres et à la façon dont on est perçu. Pour cette partie, cela mériterait un article entier, car je sais que bon nombre d’entre vous ont un souci avec ça. Encore énormément de monde base leur vie, leurs choix et décisions en fonction d’autrui. STOP ! Il est temps de faire les choses de la façon dont VOUS avez envie. Bien sûr, vous devez garder les limites universelles que sont le respect d’autrui, la politesse et la bienséance. Si vous êtes droit(e) dans vos bottes, rien ni personne ne devrait vous stopper. Nul ne peut juger vos actes, vos vies, vos façons d’être tout simplement car personne n’est vous, personne n’a votre parcours. Nous sommes tous unique, c’est un fait, et nous devons agir comme tel. Vous imaginez une fin de vie gangrenée par les regrets ? Tout ça parce-que le stress et le regard des autres vous ont stoppé. Je ne veux pas de ça pour vous ! Vous méritez mieux, on a qu’une seule vie et le temps passe.

Si tu y vois un peu plus clair ou qu’au moins l’un de mes conseils t’a eclairé, hésite pas à commenter l’article : ça fait toujours plez’ 😉

0 0 vote
Évaluation de l'article