Alors je vous arrête desuite, je suis pas la maîtresse de l’organisation ! Moi-même j’ai encore beaucoup de progrès à faire. Il m’a fallu des années avant de mettre en place la semblant de routine dont je vais vous parler 😉 Quand on vis au jour le jour mais qu’on a l’envie d’être organisée (pas la même chose que la motivation on est d’accord), on décide d’acheter un superbe agenda à 20 balles à cet effet. On finit fatalement par se rendre compte qu’arrivé au mois de Décembre il est toujours aussi vide, prêt à être remis au rayon ahah. Alors quelles sont mes astuces pour y remédier ?

Etape 1 : Prenez-vous un Agenda !

Je sais, mon intro n’aide pas à s’en procurer ! Mais figurez-vous que c’est un très bon investissement si l’on s’en sert correctement 😉

Un agenda attractif

  • Cette année j’ai opté pour l’Agenda du Studio Jonésie que j’ai trouvé au Leclerc Portail. Bien loin du magnifique Mango que j’avais l’an dernier mais que j’ai finalement utilisé à 10% ! Celui-ci bien plus modeste mais bien plus enclin à favoriser la création. Pour un cerveau hyperactif et imaginatif comme le mien : rien de mieux. Choisissez-vous un agenda qui vous correspond bien, avec un thème qui vous inspire et vous incite à l’utiliser ! Vous pouvez vous en procurer dès le mois de décembre pour l’année qui vient, histoire de vous motiver à dors et déjà à le compléter avec des petits rdv, anniv, parciparla. (Oui comme quand vous étiez au collège et que vous étiez tout excités à l’idée de changer de classe avec votre tout nouvel agenda!!)
#Beework Coworking !

Un agenda pragmatique

  • Choisissez-vous en un qui est pragmatique, si vous êtes du genre débordée et hyper calée sur des horaires, prenez-en un détaillé par jour de la semaine de 8h à 20h par exemple. Vous pourrez ainsi tout programmer à l’heure près ! Si vous préférerez les mots clés, plus de liberté dans vos actions (que vous le pouvez surtout), prenez-en un plus simple détaillé à la semaine sans horaires (celui que j’ai) qui vous laissera de la place pour autre chose (ex : créativité).

Etape 2 : Programmation, cette amie !

Vous avez bien lu, il faut acheter son agenda dès la fin de l’année (sauf si vous êtes encore à l’école et qu’il vous en faut un dès le mois d’Août). Dans ce cas, vous le prenez en Juillet 😉 Pourquoi en Décembre (ou avant) ? C’est ce mois-ci qui va déterminer tout le reste de votre année les amis ! Fin 2018, j’ai décidé de prendre une semaine de BLACK OUT à la fin du mois de décembre. Pourquoi ?

1. Tester le Black-Out

  • D’abord se couper des réseaux sociaux et profiter un max avec mes proches ! On ne passe pas notre vie sur la toile mais une grosse partie en tout cas, 5min parciparla et boom on se retrouver à plus de 3h30 passée sur une journée : WHAAAT ? Merci aux stats de l’iPhone qui m’ont permis de constater cela ! Pensez-y : une semaine à la fin de l’année, 3 jours à la fin de chaque trimestre, c’est peu de temps mais du temps qui peut faire une grande différence.
  • Ensuite et surtout, une semaine pour se retrouver et programmer son année ! Certains leaders passent un mois entier à planifier leur année, je trouvais ça dingue mais une fois que j’ai pris ma semaine ça m’a semblé logique. Chaque être humain a ses propres valeurs, les réseaux sociaux nous inondent de belles valeurs certes mais qui ne sont pas forcément les nôtres ! Votre puissance réside là ou vous vous démarquez du reste, prenez du temps pour vous identifier.

2. Faire le tri

  • Une semaine, ça permet de mettre ses idées au clair et prioriser. “Mais j’ai 10 000 projets Chloé, comment mettre ça au clair ?” On est d’accord c’est pas facile ! C’est là ou le mot priorité rentre en jeu. Il faut choisir les amis, il y a certainement dans vos projets, 3,4 qui vous tiennent particulièrement à cœur. Identifiez-les, et surtout n’oubliez pas ce dont vous avez besoin ! Cela ne veut pas dire oublier le reste, juste les mettre temporairement de côté. Ce que je fais souvent quand je pense à un projet, je note tout dans mon carnet : je l’utiliserai plus tard !
  • On parle d’idées, mais ça marche pour tout. C’est l’occasion de faire le bilan de votre année passée, de corriger certains objectifs et surtout de vous féliciter pour ce que vous avez accompli ! Ne soyez pas trop dur avec vous-même, si vous êtes entrain de lire mon article c’est déjà que vous vous voulez du bien, et vous le méritez 😉 OK j’ai pas perdu 10kgs comme prévu, OK ça fait déjà 5 ans que je reporte… Peu importe, vous le ferez quand vous serez vraiment prêts !
Et n’oubliez pas les ptits coeurs, partout partout

3. Listez vos besoins

  • Les projets c’est bien beau, mais avez-vous jeté un œil à vos finances ? Si vous gagnez déjà 2500€ net par mois, oubliez ce que j’ai dis, sauf si vous dépensez 3000€ ou peut-être si vous désirez plus ? Quand on parle de passion, on a tendance a oublier le côté financier car on est vite transporté par nos sentiments et nos envies ! Gagner 1 million d’euros en vendant des stylos à paillettes ? Bien sûr, peut-être pas en un an cela dit ! Ayez des objectifs précis, vous voulez 1 million d’euros, FINE. Visualisez-vous au maximum l’obtenir mais visualisez-vous surtout agir pour y parvenir.
  • Posez-vous un moment, soufflez, et adopter un point de vue aussi réaliste que possible. Quand on monte un projet on a tendance soit à être hyper pessimiste et finalement se dire que cela ne marchera pas, ou alors à l’inverse être trop optimiste et croire aux licornes (elles existent vraiment ok ?! oui c’est mon cas). Du coup on mets en place pleins d’actions (ou aucune) et on fait face à la réalité bien vite, soit ça marche comme prévu, soit ça ne marche pas comme prévu. Je vous rassure, les actions sont faites pour ça. Je dis toujours qu’il vaut mieux mettre un pieds dans le plat et l’ajuster à bonne température, plutôt que de regarder sans cesse le plat en s’imaginant brûler avec lui. DO IT!

4. A vos marques, prêts, partez !

  • Le 4ème point est en fait le plus important, si vous devez retenir quelque chose pour organiser votre année c’est ça : agissez ! Tourner autour du pot en vous demandant mille et un “et si ?” ne vous aidera pas à faire pousser votre arbre. Souvenez-vous qu’un arbre tordu a eu la liberté de vivre, celui qui est resté droit a fini en planche. Passez à l’action, et votre meilleur outils c’est votre agenda, écrivez, programmez, achevez !
  • Faites des erreurs, vous allez finir par aimer ça. C’est étrange dis comme ça mais je considère que les erreurs n’existent pas. Pour moi, ce ne sont que des façons de s’améliorer ! N’ayez pas peur “d’échouer”. A la limite je dirais même que si vous échouez et que vous vous en apercevez, c’est le meilleur cadeau que vous pouvez avoir. Voyez ce qui n’a pas fonctionné et tentez autrement. On dit souvent que ce qui compte c’est la persévérance et non le résultat immédiat, ne lâchez rien !